✨ Fais-toi du bien parce qu'on a qu'une vie ✨

Comment mesure-t-on le bien-être

°

Holistique: qui relève du holisme, qui s'intéresse à son objet dans sa globalité. E.g. médecine holistique.

Mesurer permet de s'améliorer. Mais comment mesure-t-on le bien-être ?

De nombreux traitements en institut et en spa sont le fruit de l'intuition des designers d'expériences. Ils s'appuient généralement sur ce qui leur semble agréable et sur des approches qui, par expérience, ont montré des résultats.

Mais quand on imagine des techniques nouvelles, l’expérience n’existe pas. Alors comment savoir si elles fonctionnent ?

En holistique, il existe des vérités fondamentales. Par exemple, nous avons conscience de la présence de l'énergie dans le corps humain. Nous savons qu'elle circule dans des canaux. Nous savons aussi que tout est vibration et que donc, la moindre vibration présente au moment du soin influencera la qualité du traitement. La lumière, la musique, l'être humain, les odeurs sont des exemples de vibrations.

Il est donc logique d’imaginer des musiques, des couleurs, des lumières et des odeurs qui sont agréables. Agréable est une définition personnelle et qui change avec le temps. En holistique, la personnalisation des soins  joue un rôle central. Car à un moment donné, dans un contexte donné, les ingrédients d’une expérience de bien-être changent et sont propres à chacun.

On adapte donc les techniques à un diagnostic personnalisé. On sélectionne avec soin les ambiances et les odeurs, les musiques et les couleurs.

 

Si vous avez déjà réalisé des soins en instituts ou en spa, il est possible que la thérapeute vous ai demandé si vous aimiez la température de l’eau pendant le bain de pieds, si la musique est à votre goût ou même, parfois, si l’odeur du produit qu’elle va utiliser vous convient. Car même si ils ne font pas de l’holistique à proprement parler, les designers d’expériences ont déjà remarqué que ce qui peut paraître agréable à certain, ne l’ai pas forcément pour tous. D'où ce besoin de personnalisation.

 

Alors comment mesure-t-on le bien-être ? Lorsque nous créons de nouveaux soins holistiques, cette question est omniprésente. En holistique, nous ne cherchons pas à impressionner avec des accessoires ou des techniques remarquables, on cherche le résultat. Et pour cela, on considère le corps humain et l’esprit dans sa globalité. Un objectif nous obsède, le bien-être. Car le bien-être est synonyme de résultat.

Bien-être et lâcher prise sont presque identiques. Le but ultime, c’est quand un être humain entre dans un spa stressé et en ressort détendu. Après de nombreuses discussions, il a été décidé que l’indicateur ultime du bien-être, c’est le sommeil.

S’endormir dans un endroit étranger, c’est être en confiance. Quand l’être humain dort, il est sans défense et il le sait. Il n’arrivera donc pas à s’endormir dans un endroit qui ne lui inspire pas la sécurité. Avec le temps, le taux d’endormissement pendant nos soins est devenu notre référence. Et nous avons pu remarquer qu’il existe des techniques qui augmentent ce taux.

Créer des soins holistiques efficaces, c’est donc associer ensemble des techniques qui maximisent le taux d’endormissement. Le graal, c’est quand ces techniques ont une synergie positive et que leur utilisation simultanée augmentent encore les résultats. C’est le cas par exemple lorsque l’on associe des vibrations mécaniques avec de la lumière de couleur. C’est une technique holistique que nous avons inventée et qui s'appelle la biostimulation chromatique (voir photo de l’article).

C’est cette approche qui a révélé l’importance des odeurs et surtout de leur personnalisation. Quand le corps humain ressent des odeurs dont il a besoin, c'est-à-dire, qui lui paraissent agréable, il se sent en sécurité. Il en va de même pour la musique et c’est une expérience que nous faisons régulièrement. Nos goûts musicaux changent avec le temps et l’heure de la journée.

La lumière revêt une importance cruciale. C’est la vibration mère. Elle influence le corps humain immédiatement et dans son ensemble. Les exemples bien connus sont l’utilisation de la lumière bleu pour les bébés qui naissent avec une jaunisse, ou encore les cures de lumière de couleur qui redonne le morale aux peuples du nord qui manquent de lumière en hiver. 

D’après nos études, la chromathérapie permet d’augmenter le taux d’endormissement de l’ordre de 30% pendant un soin esthétique et de bien-être.

Les vibrations, même mécaniques, de certains points énergétiques permettent aussi d’augmenter le taux d’endormissement. Particulièrement certains points situés sur les pieds et dans les mains. C’est pour cela que les soins holistiques font aussi appel à des biostimulateurs qui utilisent des champs magnétiques pour faire vibrer des sondes en latex sur la peau.

Les odeurs, comme nous l’avons déjà mentionné, sont très importantes. Et les huiles essentielles, pour autant qu’elles soient correctement calibrées et personnalisées, ont une influence de l'ordre de 15 à 20% sur le taux d’endormissement.

Les techniques holistiques ont révolutionné le métier de l’esthétique et du bien-être. Et il est intéressant de noter que les techniques qui ont démontré les meilleurs résultats, sont des techniques naturelles, non-invasives et inspirées de la nature. Ce n’est donc pas l’innovation technologique qui permet de réaliser des soins holistiques de qualité, mais c’est surtout l’observation des phénomènes naturels, leur compréhension et l’adaptation à des soins pratiqués en institut et en spa.

 

Alors s’endormir pendant un soin, lâcher prise et se régénérer, ce n’est pas toujours le fruit du hasard. Et si votre thérapeute favorite arrive à vous faire plonger dans les bras de morphée presque à chaque fois, c’est peut-être qu’elle réalise, dans le plus grand secret, des soins holistiques qui ne sont pas le fruit du hasard.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés